Comment convaincre votre copine de pratiquer la Sodomie ?

reussir sodomie
La sodomie est un fantasme masculin qui est de plus en plus répandu

En effet les films X, la libération sexuelle… font que désormais que cette pratique n’est plus un tabou absolu…

Pour autant majorité des femmes son encore réticentes à cette pratique…

En effet une étude menée en Angleterre indique que seulement 7,64% des couples le font régulièrement, 29,35% de temps en temps et 12,72% ne l’ont fait qu’une seule fois
De plus presque d’un tiers (30,95%) des femmes veulent absolument pas le faire…

Néanmoins messieurs ce n’est pas perdu car 17,5% de couples aimeraient au contraire expérimenter la sodomie…

Une sodomie, cela se prépare…

Parfois les filles qui ont déjà essayées ne sont pas prêtes à le refaire car cela a été pour elles une expérience douloureuse !

C’est pourquoi il faudra lui donner envie de le faire, et non pas la contraindre…

Les 3 étapes d’une sodomie réussie

Etape 1 : Faire naitre l’idée.

Avant même de proposer une petite sodo à votre copine, il faut lui suggérer cette pratique.
Cela passe tout d’abord par lui parler de son fessier, que cela pendant que vous faites l’amour, ou auparavant. Des petites phrases comme « Tu as un cul superbe… », « J’adore tes petites fesses… ».

Bref, il faut qu’elle prenne conscience que son petit cul vous attire…

Ensuite, lorsqu’elle est un peu excitée, murmurez lui à l’oreille que vous adorez son petit cul, que vous aimeriez bien essayer, demandez lui si elle n’aimerait pas essayer…

Mais pour l’instant surtout ne tentez rien… ne faites que suggérer (d’ailleurs normalement les premières fois elle ne sera pas trop tentée).

Etape 2 : Lui faire prendre conscience de cette zone érogène.

Vous avez commencé à faire naitre dans on esprit que vous seriez intéressé pour tenter l’expérience, mais pour l’instant pour elle c’est surtout pour votre plaisir… Vous devez maintenant lui faire prendre conscience qu’elle aussi peut prendre son pied via cette pratique !

Pour cela vous allez lui faire découvrir une zone érogène qu’elle avait jusqu’à présent sous estimé.

La meilleure tactique est de commencer lorsque vous lui faites un petit cunnilingus… Comme d’habitude votre langue doit titiller son clito, tandis que votre main droite lui faites un petit doigté…

Et cette fois, en plus de cela essayez de saliver un petit peu plus sur son petit minou pour humidifier son anus… Et c’est là qu’avec votre seconde main vous allez commencer à stimuler son second orifice

Normalement elle devra vous dire « Mais qu’est-ce que tu fait ! », et là vous devrez lui dire « Laisse toi faire, je veux uniquement te faire plaisir… », et essayer de contrer gentiment ses arguments (« Si cela ne te plait pas on arrête… »)

Attention à ne surtout pas vouloir l’enfoncer, commencez d’abord par flatter l’entrée, puis très délicatement vous commencez à enfoncer très légèrement votre index (pas plus d’une phalange, surtout au départ).

Vous devez l’exciter comme cela pendant quelques minutes, et après STOP. Ne tentez pas la sodo ce soir là. Vous devez attendre qu’elle vous le réclame.

La prochaine fois que vous faites avec elle, ne lui refaites pas le coup du doigt coquin… Au contraire faites comme d’habitude…

C’est uniquement 1 fois sur 2 fois que vous allez refaire ce travail de stimulation.

Normalement au bout de 3 ou 4 séances, votre copine devrait naturellement vous réclamer cette pratique un peu excitante et inédite pour elle…

C’est là qu’il va falloir ne pas vous louper, sinon vous devrez attendre un moment avant votre prochaine occasion…

Etape 3 : Préparer l’arriver d’un engin bien plus gros…

Passez à l’action suite à la simulation manuelle… ( nb: cela peut être sympa de faire quelques petits aller-retour dans son petit minou avant de commencer, histoire de la détendre encore un peu et de l’exciter suffisamment).

Vous allez continuer la stimulation avec un doigt, mais cette fois vous devez essayer d’entrouvrir un peu son anus,par exemple avec des petits mouvements circulaire très légers de temps en temps (tout en continuant le cuni et l’autre doigt).

Essayez alors d’introduire deux doigts très délicatement, avec des va et vient lents. N’oubliez pas de les lubrifier auparavant avec un gel refroidissant (ne prenez pas de gel chauffant, ni de gel aux goûts et odeurs exotiques… il faut un gel qui la mette à l’aise.

Attention vous ne devrez absolument pas mettre dans son petit minou des doigts qui sont déjà allé dans son intimité… En effet il existe des bactéries dans cet endroit qui pourrait lui cause quelques problèmes plus tard, et donc la faire renoncer à toute reprise de cette pratique.

A noter : Parfois votre copine aura l’impression qu’elle va se « soulager », mais rassurez là, normalement cela n’arrive pas !

Une fois qu’elle est détendue proposez-lui de passer à l’action : soit elle se met sur le dos, soit elle se met à 4 pattes près du rebord du lit ou encore essayez en étant tous les deux allongés sur le côté afin de ne pas aller trop loin dans la pénétration.

C’est très important d’avoir une position où vous serez aussi à l’aise car ce passage est très délicat… il ne faut pas la brusquer !

N’oubliez pas d’utiliser très généreusement du lubrifiant sur votre sexe (il faut insister sur le bout et le 1er tiers) et son orifice…
Ne négligez pas cette étape, il faut que cela glisse tout seul !

Vous devrez y aller très très doucement : commencez par très légèrement pousser mais n’essayez pas de rentrer tout d’un coup…

Si nécessaire reprenez un peu de lubrifiant et remettez deux doigts avec un petit mouvement aller retour ou circulaire. Normalement elle sera vite dilatée et prête à vous recevoir…

Si nécessaire proposez-lui de le faire à votre place en reculant d’elle-même pour maitriser le mouvement.
Vous devez également la tenir fermement (ex: par les hanches) pour ne pas faire de faux mouvement qui pourraient se révéler très douloureux pour elle !

Durant toute cette période n’oubliez pas de la flatter (tu es magnifique, tu m’excites…).

Ensuite allez commencer à la pénétrer tranquillement… tout en vous rappelant que son petit cul est extrêmement sensible : pas question de bourriner, de jouer les marteaux piqueurs…

N’essayez surtout pas les premières fois de vous enfoncer au maxi c’est souvent TRES douloureux et cela va la refroidir immédiatement ! Demandez-lui ce qui lui plait le plus (rentrer-sortir, aller-retour rapides ou lents…), et préférez une introduction d’un tiers de votre membre ou de la moitié au maximum.

Pour qu’elle prenne encore plus de plaisir demandez lui de se caresser le clito en même temps (important pour qu’elle prenne bien son pied).

La sodo suite à un massage

Il existe une seconde option pour arriver à la convaincre… vous pourrez tenter plusieurs options selon votre partenaire et vos habitudes.

Cette seconde tactique consiste à lui faire un petit massage classique… N’oubliez pas votre crème de massage préférée, soit à l’huile d’Argan (la plus agréable), ou une huile de massage comestible que vous pourrez lécher pour faire monter la pression (ci dessous une huile au goût framboise, mais il en existe aussi au chocolat, à l’orange ou à la fraise – 19,90 € TTC) :

Et puis, pour changer vous lui demandez de bien écarter les jambes (nb: n’oubliez pas l’oreiller pour lui sur-élever légèrement le bassin, c’est important même dans un massage normal), et commencez à lui caresser le clito…

Ensuite avec du lubrifiant (pas de l’huile de massage !), caressez lui le clito en en mettant un petit peu vers son petit cul… Profitez en pour continuer à masser ses fesses avec l’huile tout en insistant sur son petit cul (sans être suggestif !).

Il faut ensuite passer au massage « body to body », c’est-à-dire vous frotter contre elle (utilisez votre poitrine pour remonter le long de ses jambes, puis ses fesses et son dos)… et vous profitez d’avoir votre sexe qui frotte contre son petit cul pour l’exciter un peu…

Mais attention, surtout n’essayez pas dans un premier temps de la pénétrer de cette manière, elle ne serait pas prête…

Comme pour la méthode en 3 étapes, vous devrez lui parler à l’oreille, lui proposer d’essayer…

Vous avez alors soit le choix de vous allonger sur elle pour essayer une pénétration (pas forcément un très bon choix pour la 1er fois car elle ne sera pas prête et vous risquez d’aller trop fort…), soit vous mettre à genoux et continuer à lui masser les fesses tout en la pénétrant très très délicatement

En conclusion…

Vous l’aurez compris, pour réussir une sodo il faut que votre copine soit motivée pour le faire, et pas uniquement pour vous faire plaisir sinon elle ne sera pas suffisamment détendue et elle trouvera cette pratique douloureuse.

Vous devez le proposer comme un jeu pour pimenter votre couple… et commencer par la stimuler longuement avant de passer à l’action.

De même vous ne devez pas oublier qu’il s’agit d’une zone très sensible : pas de pénétration brutale… vous devez écouter votre partenaire !

Ce contenu a été publié dans Faire l'amour, le sexe expliqué, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Comment convaincre votre copine de pratiquer la Sodomie ?

  1. Ping : A quel moment votre copine est la plus chaude ? | Kelrencontre.fr

  2. maleke dit :

    J’ai enfin trouvé la clé du bonheur.

    Il ne me reste plus qu’à en ouvrir les portes,
    Bientôt je pourrais t’aimer comme je dois
    Je pourrais sortir de cette vie morte,
    Je t’emmenerai autre part, sur notre voie.

    On ira caresser ensemble la joie,
    Tu pourras ouvrir les yeux sur l’empire de notre amour,
    L’empire que je battirai, je le ferai autour de toi,
    Ce sera ton domaine , ton bonheur, pour toujours.

    Je te ferai découvrir ce qu’est pour moi l’amour,
    Ce que tu es pour moi.

    Je veux te prouver à quel point je t’aime,
    En passant ma vie auprés de toi,
    Je veux que tu m’aimes , que tu y crois,
    Que ton humeur passe au dessus des problèmes,
    Car ton seul soucis , serait de m’aimer,
    Voilà ma vie de rêve.

    Je t’aime trés beaucoup pareil.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>